Votre communication est-elle efficace ?

Il y a quelques années, lors d’une première formation en coaching, PNL et hypnose, j’ai appris le principe de base de la communication « d’influence » : les mots créent des pensées, les pensées créent des images, les images créent des émotions, et les émotions créent des réactions.

Mots > pensées > images > émotions > réaction

Le choix des mots justes revêt donc une importance capitale dans l’efficacité de notre communication. Richard Bandler disait d’ailleurs : « The meaning of your communication is the result you get. » Si nous n’obtenons pas le résultat escompté de la part de notre interlocuteur, nous en sommes en grande partie responsables. Peut-être n’avons-nous pas réussi à susciter la bonne image, ce qui n’a pas provoqué la bonne émotion, et la réaction attendue – consciente ou inconsciente – ne s’est pas matérialisée.

Et vous, quelle est l’efficacité de votre communication ?

Quelle image suggérez-vous lorsque vous dites « Ne vous inquiétez pas » alors que votre message est « Soyez rassuré » ? Lorsque vous dites « Pas de problème » au lieu de « Avec plaisir ». Lorsque vous demandez « Vous n’êtes pas trop stressé ? » au lieu de « Tout va bien ? ». Lorsque vous dites « N’oublie pas de … » et non « Souviens-toi de … » Ou lorsque vous répondez « Non, mais » alors que « Oui, et … » serait plus approprié. Et la liste est bien plus longue encore.

Pourquoi ne pas simplement communiquer ce que vous voulez ? (plutôt que ce que vous ne voulez pas…)

  • Je vous propose, pendant quelques minutes chaque jour, de prendre du recul et d’écouter les gens parler autour de vous. Prenez conscience de ces erreurs de communication. Quelles sont leurs conséquences potentielles ?
  • Et puis essayez de repérer les mots que vous utilisez lorsque c’est vous qui parlez. Cela demande une certaine dissociation d’avec vous-même. C’est un exercice initialement difficile, mais comme pour tout, sa pratique régulière facilite sa réalisation.
  • Ensuite, une fois que vous y arrivez avec davantage d’aisance, développez la capacité de reformuler vos idées de manière plus efficace avant les énoncer. Par exemple, apprenez à éviter les négation chaque fois que cela est possible. Votre communication gagnera en efficacité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.